HOTEL

Blog & actus

< Revenir à la liste des articles

Hôteliers, si nous rééquilibrions le jeu ?

Face à un client ROI…

 

Imaginez-vous dans la peau d’un client réservant une chambre dans n’importe quel hôtel de Paris. Puis laissant le soin à une (ou plusieurs) application(s), de pister l’hôtel réservé, de sorte à annuler automatiquement la réservation initiale si… le prix de ladite chambre baissait. C’est en pratique ce qui se passe aujourd’hui : ces applications existent, et elles ont pignon sur rue.

 

Elles pistent dorénavant des segments jusque-là réputés comme imprenables tel que le « corpo ».

 

La nouvelle donne est claire :

Faire gagner de manière intelligente et automatisée 24/24 le consommateur (même quand il dort…). Et du coté de l’hôtelier, de quels moyens disposons-nous pour rééquilibrer ce jeu de pouvoir ? Sommes-nous aussi bien lotis que le client « ROI » ?

 

De nouveaux Challenges à relever…

 

Il faut repenser le métier hôtelier pour l’adapter aux nouveaux usages du voyageur. Pour être à la hauteur de ces nouveaux challenges, il est nécessaire pour l’hôtelier de relever certains défis :

 

  • Avoir accès en temps réel à une analyse qualifiée

    …De son hôtel et de son contexte (sans compromis sur la qualité de la data)pour prendre les bonnes décisions.Dans certains hôtels, la e-distribution représente jusqu’à 60% du CA d’un l’hôtel, forçant l’hôtelier à une analyse plus précise et une vigilance accrue.

 

  • Etre réactif pour ajuster sa stratégie

    (Prix, Règles de Yield, Restrictions…) tout en gardant une certaine forme de maitrise et de cohérence (Gestion des canaux, seuils de ventes …).Si l’on observe de près la fenêtre de réservation des hôtels, celle-ci s’est raccourcie considérablement … Il est « normal » pour un hôtel de faire jusqu’à 60% de ses réservations sur les 10 derniers jours avant l’arrivée. Tout va très vite.

 

  • Des règles métiers intelligentes pouvant opérer 24/24

    (Avoir des dispositifs d’actions),pour le faire gagner (même quand il dort). Nous assistons à une mutation du comp : jusqu’à 60% des résas peuvent être faites entre 18H & 7H et le weekend. Donc Quand l’hôtelier n’est pas là.

 

Des défis de taille donc , mais heureusement surmontables.
Apres ce constat très « réaliste », nous aborderons dans un prochain article les solutions très « pragmatiques ». D’ici là …

 

yield avancé

< Revenir à la liste des articles
ut sit diam consequat. fringilla quis,